dimanche 11 août 2013

Chamane ?

Plusieurs observateurs ont noté que les chamanes ressemblaient davantage à des psychanalystes qu'à des psychopathes. Selon Métraux en 1944 "il définit le chamane comme tout individu qui dans l'intérêt de la communauté, entretient par profession un commerce intermittent avec les esprits ou en est possédé."

Certains anthropologues ont observé dans les années 50 les propriétés des hallucinogènes utilisés lors des rites et cérémonies par les chamanes ; leurs conclusions furent suprenantes car ces hallucinogènes renfermaient des molécules dont le profil était similaire aux substances secrétées par le cerveau humain. Ce qui démontrait clairement que leur fonctionnement reposait sur les modifications des échanges chimiques du cerveau et non sur la superstition ou l'autosuggestion. Du coup, les chercheurs ont fini par considérer les chamanes comme des guérisseurs mais aussi comme des producteurs sophistiqués de sens. A partir de là, le chamane fût considéré comme un médecin de l'âme. L'on considère que le chamanisme est une autologie ou bien une étude de soi.

D'après le récit de Wenceslas Sierochevski, un chamane lui confia ce qui suit : "Nous n'assumons pas cette vocation sans en payer le prix. Nos maîtres (les esprits) nous surveillent jalousement et malheur à qui les déçoit ! Nous ne pouvons pas nous désister : nous n'avons pas le droit de mettre un terme aux rites chamaniques. Pourtant, nous ne faisons aucun mal ..."

Etre Chamane implique énormément de points, je dois en clair pratiquer et ne pas cacher mes dons sinon il risque de se manifester sous la forme de sueurs sanguinolentes ou d'un raptus violent ou encore une crise d'épilepsie ; c'est ce qui m'est arrivé le 21 janvier 2013, pendant la nuit du 20 janvier, j'avais envie de vomir, j'avais des vertiges très forts, je me suis levée pour aller au petit coin, et là je me suis effondrée par terre ! J'étais en train de perdre conscience quand finalement ma tête a heurté le sol de ma chambre et je me suis relevée dans un état critique. Le lendemain matin, j'ai appelé mon médecin traitant qui m'a orientée directement vers les urgences (je ne tenais pas debout, envie de vomir, perte de conscience, difficultés respiratoires importantes, déshydratée, impossible de parler normalement, confusions totales ...) de part mon état, les urgences m'ont prises de suite, je suis passée devant une liste de malades bref malgré tout ceci tous les examens que j'ai effectués étaient corrects et surtout normaux. Je compris à ce moment-là que si je désobéissais une autre fois à mes esprits en refusant de m'exécuter en tant que chamane, je pourrai le regretter. J'ai eu plusieurs traitements dont les symptômes de l'épilepsie ... pendant 15 jours.

Le chamanisme est une souffrance et un combat de tous les jours et instants. Les personnes auxquelles j'en parle ne comprennent pas ma fonction. Médium, voyant ???? Notre fonction consiste à rééquilibrer les énergies sur un sujet et un mal ou une situation précise. Nous devons respecter nos maîtres puisque ce sont eux qui nous guident, ils nous parlent ; nous devons suivre à la lettre le rite. Tous les rituels sont différents suivant le cas, la situation, le problème ... Pour moi, tout se passe dans ma "tête", il est en effet très rare que j'utilise des objets spécifiques, on verra plus tard peut être.

A bientôt pour de nouvelles révélations ...