dimanche 1 mars 2015

Les soins & rituels La Sagesse !


La sagesse, apprise grâce à mes guides et dont j'ai assimilé les clés pendant toutes ces années d'apprentissage, représente un tel trésor de connaissances qu'aujourd'hui nul doute, un soin ou rituel demande réflexion avant toute intervention dans l'au-delà, sur une personne ou un lieu. Pour parler à l'au-delà, mon esprit doit réunir toutes les conditions pour entrer en contact avec les esprits saints, expliquer ce que je demande. Par la suite, des messages sous forme de visions me viennent pour commencer le chemin ...

Pour débuter un soin ou rituel, je me dois de connaître les détails de vie de la personne, comprendre son esprit, son âme tous ces points sont indéniables pour assimiler un ensemble de faits, les maux ... Ensuite, je m'attache à la santé physique (reins, coeur etc ...), aux émotions, aux peurs, aux besoins ... Soigner l'âme ou l'esprit n'autorise aucune erreur, une étude préalable est donc imparable. Approfondir mes priorités me permet de percevoir mes premiers soins et rituels.
Chamane, guérisseuse, sorcière et guide de lumière sont mes attributions ; lors d'un soin ou rituel, je dois respecter en général une méthode de travail : en premier Chamane, j'utilise mes visions, faits de vie de la personne, son environnement, constatations pour comprendre, en deuxième Guérisseuse, ce sont les soins à apporter basés sur mes visions, aides de mes guides pour les réaliser ; en troisième Sorcière pour les rituels (assainir un lieu de vie ou pas, la personne, son environnement).
Les travaux durent en général trois semaines, pourquoi ? Je considère l'espace temps comme un plan d'actions à déterminer sachant que lorsqu'un soin ou rituel a débuté il faut environ compter 2 jours pour sa matérialisation dans l'au-delà, pour qu'un résultat soit perceptible ou senti dans notre réalité. Les pratiques sur les énergies demandent donc du temps !
Avant ces étapes, je me laisse toujours 7 jours d'observation, obligatoire pour "voir" ! 
Lors de maladies graves, je ne parle jamais de la mort, ce n'est pas le rôle des chamanes, notre mission est d'accompagner, soigner et guider. 
Ma quatrième attribution est guide de lumière : celle que j'appréhendais il y a quelques années. Cette mise en condition reflète naturellement la mort et sa suite dans l'au-delà. Ma responsabilité est complexe, rassurer et guider. Je me souviens de ce petit garçon blond venu me voir avec son père (lorsque des esprits s'approchent ou me consultent des messages sous forme d'énergies m'expliquent ce qu'il en est, alors je sais pourquoi ils sont là), perdus, me demanda où était sa mère, des faits me parviennent sous forme de visions et j'explique qu'ils ont eu un accident de voiture, sa mère s'en est sortie tandis que tous les deux étaient décédés ! Mireille mon aide et mon guide, s'approcha puis emmena ce fils et ce père vers la lumière ; leurs réactions furent sans effet. Souvent les âmes partent rapidement lors d'aide. Pour les âmes perdues, le travail est plus long (disons de 2 à 20 jours en moyenne). Je suis passionnée par ce que je suis, je fais ou j'agis, je suis très heureuse que l'on m'est choisie depuis ma naissance pour vivre de tels moments  même difficiles !